INSTITUT SUPERIEUR DES MINES ET GEOLOGIE DE BOKE
Présentation, Statut et Historique
Notre Institution est un établissement public à caractère scientifique placé sous la tutelle du Ministère d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Elle est dotée d’une personnalité morale, d’un patrimoine propre et d’une autonomie de gestion définie par la législation et la réglementation en vigueur en matière d’établissements publics en Guinée. Elle est administrée par un conseil d’administration et dirigée par un Directeur Général assisté par deux Directeurs Généraux adjoints chargés respectivement de la Formation et de la Recherche Scientifique, d’un Secrétaire Général chargé de l’administration et d’un chef service Relations extérieures et Coopération servant d’interface entre l’Institut et le monde extérieur.
Historique

Crée en 1962 comme faculté de l’Institut Polytechnique de Conakry, transféré à Boké en 1972 et érigé en Institut Supérieur en 1990, le site sur lequel est bâti l’Institut a servi de base pour les travaux de démarrage de la compagnie OFAB-CBG notamment le chemin de fer, le port et les deux cités : Kamsar et Sangarédi situées respectivement à 60 et 80 km de l’Institut.

Le gouvernement Guinéen d’alors qui avait entrepris une politique de décongestionnement de l’Université de Conakry avait saisi l’occasion de déménagement de la société Amacew en rachetant la cité de Tamakènè. La raison essentielle de ce rachat était le transfert immédiat de la faculté des Mines et Géologie à Boké à proximité de la plus grande mine bauxitique de l’Afrique de l’Ouest qu’est la mine de sangarédi. A côté de celle – ci existent d’autres sociétés ou projets miniers tels que : Dian Dian, Guinea allumina corporation (GAC), ALCOA etc…